Et pendant ce temps dans le reste du monde #158

Tandis que nous traitons sur Djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les actualités musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulée « Et pendant ce temps dans le reste du monde » nous vous proposons un bref de ce qui nous a plu cette semaine !

Dom La Nena ft. Julieta Venegas « Quién Podrá Saberlo » ll Brésil, Mexique

Sans plus attendre, on commence cette sélection de ce qui nous a plu dans le reste du monde avec un tube… oui rien que ça ! Une de ces petites rengaines doucereuses qui reste dans un coin de la tête et que l’on ne peut s’empêcher de chantonner en coupant du bois… vous ne coupez pas de bois ? Eh bien en faisant la vaisselle alors ! On la chantonne, mais avec moins de grâce et de charme que ces deux interprètes, la plus parisienne des Brésiliennes Dom La Nena, et sa camarade mexicaine, son idole même, Julieta Venegas. Et la chanson, avec son joli clip qui nous transporte de Paris à Buenos Aires, c’est « Quién Podrá Saberlo » !

Justy “Rinse, Repeat, Regress” ll USA

« Quand je m’aimerais moi même, peut-être que je pourrais aimer à nouveau » ! Voilà tout est dit ! Avec « Rinse, Repeat, Regress », la chanteuse et rappeuse américaine JUSTY laisse exploser une petite pépite de jazz et de hip-hop, une douceur RnB raffinée avec la meilleure poésie… c’est doux, intense et puissant, ode à la différence et à l’acceptation de soi… JUSTY, on t’aime !

Alex Runo “Devil” ll Suède

Une grosse instru qui crache un peu sale, comme une tempête de gospel électrique traversée par de puissantes basses et des vents qui cinglent et qui enveloppent, et au milieu, une voix qui se débat avec tout ça, qui se débat avec ses démons. Cette âme dans le tourment c’est celle du chanteur suédois Alex Runo, et sa tempête c’est « Devil » !

Tibe D’Oro X+x=1 ll Autriche

Le duo viennois Tibe D’Oro vient de sortir une si belle équation musicale que le résultat importe peu, le simple fait de la voir écrite sur des lignes de sons suffit à sa beauté, X+x=1 ! Dans cette ode au minimalisme et à l’improvisation, le duo autrichien, composé par Fabian Sialia et Leonard Cuscoleca, se fait accompagner par la voix pénétrée et pénétrante de Amy Yon, et les trompettes splendides de Ludwig Ascher (Drahthaus) et de Johnny Woodham (Alfa Mist). Un voyage tout en souffle et en vibration, un X+x=1 à ne pas rater !

Lucien Johnson « Blue Rain » ll Nouvelle-Zélande

Et après ce X+x=1 de toute beauté, pour réussir à tenir le cap vers des mers de jazz, il fallait au moins un Lucien Johnson et sa pluie bleue, sa « Blue Rain ». Chevronné aventurier du jazz, qui a roulé sa bosse et son sax au côté des plus grands, c’est formé entre Wellington et Paris, et à disséminé ses albums au quatre vents, de Berlin à Tokyo, Lucien Johnson laisse pleuvoir un rideau de pluie bleue sur son nouveau projet… Wax​/​/​/​Wane !

Caity Gyorgy “Secret Safe” ll Canada

On continue cette sélection en restant dans le club de jazz, mais cette fois ci avec une ambiance plus enjouée, plus sexy aussi, celle instaurée par la chanteuse canadienne Caity Gyorgy, qui prépare la sortie de son futur album Now Pronouncing : Caity Gyorgy, en nous en dévoilant un premier titre, « Secret Safe

nrec “Doodling” ll Italie

Enrico Tiberi a.k.a nrec a, par une nuit toute berlinoise, faut dire qu’il réside dans la capitale allemande, et en seulement 2 heures il a enregistré le “Doodling” qui nous intéresse aujourd’hui. Une grande expérimentation vocale et sonore, avec des voix qui vibrent comme des didgeridoos, des voix qui sifflent, d’autres qui scandent des refrains pop râpeux, ou s’élèvent en des chœurs angéliques.

Ruven Dru “Orange Gold” ll Allemagne

Et puisqu’on est en Allemagne, on vous propose de clôturer cette sélection de ce qui nous a plu dans le reste du monde avec le jeune artiste Ruven Dru et son mélancolique “Orange Gold” extrait de son dernier EP, Layers Of Green (pt.2).

… n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.