Dans le Cashmere ou le Syrup, on traverse l’année avec Tkay Maidza

Visionnaire ! À deux ans de la crise du coronavirus l’artiste australienne zimbabwéenne aux nombreuses, très nombreuses facettes, Tkay Maidza débutait Last Year Was Weird, une série d’EP dont chacun des volumes devenait, au fur et à mesure que la crise pointait le bout de son nez piquant, plus pertinent les uns que les autres. Et aujourd’hui, alors que notre année n’a rarement était aussi bizarre, c’est tout naturellement que la pétillante sirène australienne annonce la sortie très prochaine de son volume 3 !

Et de celui-ci on peut déjà en découvrir pas moins de trois titres qui déborde tous d’un son que l’on pourrait qualifier sans mal de alté, oui, un peu à la Amaarae, le coloré et brillant « Cashmere », le pas si sucré « Syrup », et la redoutable « Kim », en featuring avec la rappeuse américaine Yung Baby Tate. À noter aussi que sur ce Last Year Was Weird, Vol. 3, outre le featuring avec Yung Baby Tate, vous croiserez également, au détour du titre « Onto Me », la chanteuse américaine UMI, vous vous rappelez d’elle ? Ou plutôt comme elle le dit, « Remember Me » ?!

Si ce nouvel EP est attendu pour le 9 juillet prochain, on peut vous dire qu’avec Last Year Was Weird, Vol. 3, on fait une fois encore le grand écart entre tous les univers que Tkay Maidza aime occuper, on compose avec le sucre et la couleur, les envolées très pop, on savoure le miel de vibes très RnB, et on attend les coups des lyrics très hip-hop, brutes et sauvages, rappées avec verve et piquant. Oui, elle est comme ça Tkay Maidza, elle est très ! Et nous on aime ça !

Tkay Maidza – « Cashmere » :

Tkay Maidza – « Syrup » :

Tkay Maidza – « Kim ft. Yung Baby Tate » :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Last Year Was Weird, Vol. 3 » le dernier EP de l’artiste australienne zimbabwéenne Tkay Maidza, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.