Avec Elida Almeida, il y a des Segredu’s qui doivent éclater au grand jour

Il y a des secrets bien gardés, et qui doivent le rester, et d’autres qui ne demandent qu’à éclater au grand jour, pour peut-être espérer faire avancer la société, nos sociétés mêmes, devrait on dire, vu que les Segredu’S abordé par la chanteuse cap-verdienne Elida Almeida et ses acolytes rappeuses Nitry et Indira sur leur dernier titre (et premier d’Elida depuis la sortie de son très bon dernier album Gerasonobu l’an dernier) sont à portée universelle.

Effectivement sur ce curieux tube de l’été à la cap-verdienne les trois artistes osent aborder des sensations exclusivement féminines comme la grossesse ou l’allaitement, mais aussi tous ces secrets et non-dits qui viennent obscurcir la vie des femmes, au Cap-Vert comme un peu partout dans le monde, du dictat du physique qui doit être comme ci ou comme ça, voilé ou montré, au viol, en passant par des harcèlements en tout genre – quelle femme n’a eu à subir les avances lourdes d’un inconnu, ou pire d’un connu, quelle femme n’a pas eu peur le soir en rentrant chez elle en entendant des pas dans son dos.

Voilà les secrets que font voler en éclats Elida Almeida, Nitry et Indira dans une exécution musicale presque parfaite, qui fait fuser les flows dangereux des deux rappeuses et la voix majestueuse de la nouvelle vedette de la musique cap-verdienne qui met tout le monde d’accord… Quoi ? Ce ne sont pas vraiment des secrets ? Vous étiez déjà au courant que ce genre de choses existaient… alors pourquoi rien ne change ?!

Elida Almeida ft. Nitry et Indira – « Segredu’S » :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Segredu’S » le dernier titre des artistes cap-verdiennes Elida Almeida, Nitry et Indira, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.