Avec le cycle de sa Spiralis, Pao Barreto nous reconnecte à la nature

Styliste, chanteuse, auteure, et compositrice… l’artiste colombienne Pao Barreto a plus d’une corde à son arc ! Et après avoir décoché quelques flèches remarquées et remarquables sur les scènes de là bas, et d’un ici, qui depuis quelques années s’est fixé dans la capitale française, Paris, la chanteuse sud-américaine a désormais dans sa ligne de mire la sortie de son premier album. Attendu pour début 2021, il s’intitule Spiralis, et on en découvre un premier extrait du même nom !

Enfin un premier album, serait-on même tenté de dire, car la fille est loin d’être une inconnue, et elle est même connu de nos services, comme l’on dirait dans d’autres corps de métiers. Si vous êtes un lecteur assidu de nos pages, ou un amateur de musique latine made in France… vous l’avez sûrement déjà entendu ! Elle a tourné, et même tourne encore avec des groupes comme Who’s the Cuban, Cumbia Ya, ou encore avec les très bon The Bongo Hop, elle a aussi prêté sa voix à son compatriote El Speaker, sur un titre dont on vous parlait encore il y a peu.

Mais revenons à cette spirale, non, cette « Spiralis », c’est un tourbillon tantôt dansant, tantôt mystique, de musique latine qui longe les côtes caribéennes de la Colombie, se charge de cette électronique presque organique dont l’Amérique du Sud est passée maître, et vient tournoyer dans les terres en se gonflant de la chaleur moite de l’Amazonie (et aussi de la chaleur de la voix de la chanteuse… bah oui, tout de même !). Une Amazonie martyrisée pour laquelle Pao Barreto prend fait et cause sur ce titre, qui, au-delà de la musique, est un vibrant appel à se reconnecter à notre monde, à la nature, et à la spirale autour de laquelle nous tournons tous… finalement !

Pao Barreto – “Spiralis” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Spiralis » le dernier titre de la chanteuse colombienne Pao Barreto, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.