Zina Daoudia, la nouvelle reine du chaabi marocain

Nouvelle reine du chaabi marocain, ou encore « La Fayrouz Marocaine », voilà des titres que Zina Daoudia n’a pas volés ! La chanteuse âgée aujourd’hui de 41 ans multiplie les succès commerciaux, les passages à la TV, et les chroniques dans les magazines people marocains autant qu’elle continue à animer des mariages. Lorsque l’on gratte la surface recouverte d’un maquillage, certes quelque peu outrageux, mais c’est là le gout d’une certaine mode orientale, on découvre rapidement pourquoi le public marocain s’est pris d’affection pour Cheba Zina, comme il aime l’appeler.

Car malgré les artifices en tout genre, et les grands écarts commerciaux qui lui font prendre parfois des chemins très influencés par la pop libanaise ou le khaliji du golfe, Zina Daoudia, Hind Hanouni de son vrai nom, est une artiste complète, à la voix puissante et maitrisée, et qui joue également du violon. Il faut dire que si aujourd’hui elle est passée maitre en matière de chaabi, c’est-à-dire la musique populaire arabe, et de raï, Zina Daoudia vient à l’origine d’un registre traditionnel typiquement marocain, où le violon tient une place importante, l’aïta.

On découvre un petit aperçu de sa voix et de son savoir-faire, qui déstabilisera peut-être les oreilles les moins exercées aux mélopées orientales, avec son dernier titre « 3lach » !

 

Zina Daoudia – “3lach” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « 3lach » le dernier hit de la chanteuse marocaine Zina Daoudia, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.