The Black Hearts Club de Alec Lomami

On parlait il y a quelques temps des rappeurs congolais de la diaspora, avec le quebeco-congolais Pierre Kwenders, mais il y en a un autre et non moins excellent qui est incontournable, Alec Lomami.

Lomami, c’est un rappeur itinérant, qui a quitté Kinshasa, en 1998, pour les États-Unis, où il a partagé son temps entre la festive Nouvelle Orléans, et chez son cousin, le rappeur Well$, à Charlotte (Caroline du Nord) ; ensuite il retourne sur son continent, d’abord à Harare (Zimbabwe), un bref passage par Kin’, puis il s’installe au Cap (Afrique du Sud).

Après la sortie de l’excellent EP Mélancholie Joyeuse, qui a révélé son style de rap cosmopolite, il revient avec un nouveau projet The Black Hearts Club. Pour l’occasion il s’associe avec son jeune cousin de 20ans Well$, et déjà l’un des meilleurs rappeur de Caroline du Nord, et avec le compositeur de Kansas City, Lucho. En travaillant à distance, grâce à internet, ils s’apprêtent à sortir début 2015 un EP qui s’intitulera Insomnia, et, qui au vu de la piste “Girl Tell Me Something” qu’ils viennent de nous dévoiler, s’annonce très prometteur.

Entre hip hop digne des Neptunes, et pop funky et groovy, aux allures princière, l’instru’, offre une voie singulière et de très bonne facture, aux flow anglophone de Well$, puis d’une manière plus lyrique, encadré de claviers éthérés, à celui, francophone de Alec Lomami.

Je vous laisse découvrir ce titre dansant et de très bonne qualité, du Black Hearts Club.

 

“Girl Tell Me Something” – The Black Hearts Club

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur “Girl Tell Me Something” le nouveau titre du Black Hearts Club, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

 

 

 

4 réflexions au sujet de “The Black Hearts Club de Alec Lomami”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.