Témé Tan propulse les cools saccades de sa pop dans le ciel du Motel

Après avoir partagé son enfance entre Kinshasa et Bruxelles, puis avoir parcouru le monde, le jeune Tanguy Haesevoets, plus connu sous le nom de Témé Tan, est devenu un genre de grosse cocotte minute à mélodies et à rythmes. Nourri de rumba congolaise, de pop belge, de bossa-nova brésilienne, de flamenco espagnol, de blues mandingue… et de tout un tas d’autres trucs sonores ramenés de ses voyages, Témé Tan digère tout ça et les retranscrit à sa sauce, dans de soigneuses compositions pop qui alternent entre finesse poétique et beats électroniques alanguis par des samples percussifs et organiques empruntés par-ci par-là. En gros, c’est une musique à son image, métisse et voyageuse !

Après le succès de son premier album éponyme paru à la fin de l’année dernière, le poemaker belge adepte du DIY vient de dévoiler le clip de son titre « Le Ciel ». Un joli titre né d’un accident photographique ; sur une photo du chanteur prise avec un vieux polaroid, un dysfonctionnement de l’appareil a superposé l’image du corps de Témé Tan à celle du ciel, inspirant le gimmick sur lequel s’est construite la chanson : « Et le ciel me remplit la poitrine ». À cette occasion, Tanguy Haesevoets a invité Le Motel, un producteur et compatriote de talent, dans son garage sonore pour venir bricoler sur ce titre tellurique.

Belles images et belles couleurs. Le clip réalisé par François Dubois met en scène le chanteur aux prises d’une danse langoureuse avec des éléments de toute beauté, le ciel en vedette !

 

Témé Tan ft. Le Motel – “Le Ciel” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Le Ciel » le dernier clip de l’artiste belge congolais Témé Tan en featuring avec son compatriote Le Motel, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime »

 

Laisser un commentaire