sex | love | heartbreak, l’amour et la pop à l’épreuve du mixeur de PHFAT

Il y a peu encore nous vous parlions du rappeur du Cap, PHFAT qui versait dans les sentiments doux et naïfs, ceux de l’amour adolescent, avec le titre « My Lady » produit par Ganja Beatz… eh bien cette idylle adolescente se retrouve intégrée à une œuvre plus grande, un nouvel EP, sex | love | heartbreak.

Et comme son nom l’indique, avec ce nouvel opus le rappeur du Cap a bien l’intention de nous faire vivre tous les stades d’une relation amoureuse, du petit nuage sur lequel on flotte au début avec le titre évoqué plus haut, à la passion torride et sensuelle de « Dark Dance » ou « Get Some » en featuring avec sa compatriote Pattie Monroe, en passant par la tendresse de « Catherine » et les tourments de « Feeding Time », sur lequel il retrouve l’un de ses collègues de longue date, Narch.

Les sentiments, comme les sons, passent donc sur sex | love | heartbreak au mixeur électronique de PHFAT, fusionnant ainsi pop, hip-hop, RnB, et musique électronique ! Voilà de quoi réassurer une place de choix à PHFAT sur la scène underground sud-africaine, qui n’avait pas sorti d’album depuis son fameux Happiness Machines de 2013. Notez également que l’artiste sud-africain se lance dans une tournée sud-africaine, et européenne.

PHFAT – sex | love | heartbreak :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « sex | love | heartbreak » le dernier EP du rappeur sud-africain PHFAT, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.