Quand Jade Jana fait danser les astres et un Sassayé un peu cavaleur

La chanteuse camerounaise Jade Jana donne rendez-vous à ses musiciens et à ses danseurs dans le prestigieux amphithéâtre des Trois Gaules de Lyon pour enregistrer un clip qui, plutôt que de rendre hommage à Tibère, a décidé de convoquer la puissance musicale de trois continents, l’Europe, l’Afrique et les Amériques, sous l’égide des cultures bassa (ethnie du Cameroun), mais surtout de mettre en garde les Sassayé contre leur frivolité souvent malvenue.

Oui, le Sassayé c’est cet homme facile qui s’abandonne au plaisir de la séduction, parfois jusqu’à en oublier sa dignité, et parfois aussi jusqu’à en devenir lourd, trop lourd. Et dans nos sociétés, on voit aujourd’hui que ce genre de comportement de séducteur invétéré, le Don Juan mis en exergue dans la littérature et les films, a souvent une face sombre qui n’est plus acceptable, celle du harcèlement. On va se réserver notre #MeToo, mais il est clair que derrière la musique enjouée de Jade Jana, et ce clip déluré, se glisse cet avertissement tout ce qu’il y a de plus sérieux.

Parlons-en d’ailleurs, de la musique et du clip ! Pour la première… facile, Jade Jana a mis tout ce qu’elle aime de Douala au Venezuela, tout ce qui groove de l’Angola à Detroit, dans son grand shaker afropop et camerounais… et… Sassayé ça y’est ! Pour le clip… plus ésotérique cette fois-ci, on part de Gaule, enfin des trois Gaules, et, quelques mesure plus loin on se retrouve à danser au milieu des astres, avec un décor apocalyptique et une surcouche de hiéroglyphes… oui, c’est un peu barré, mais ça nous plaît, c’est Sassayé !

Jade Jana – “Sassayé” :

 Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Sassayé » le dernier clip de l’artiste camerounaise Jade Jana, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.