Petit tour d’horizon éclectique des Caraïbes #8

Nous vous proposons aujourd’hui de faire un petit tour côté des Caraïbes, avec 5 titres qui ont retenu notre attention cette semaine ! Au programme, plein de stars, du soca de Trinidad, et un mélange de différents styles de dancehall ; dancehall torturé en provenance des Antilles française, dancehall gonflé de stéroïdes électroniques américaines, dancehall issus d’un croisement entre La Barbade et la Jamaïque, dancehall d’une légende jamaïcaine.

Farmer Nappy “Meet Trouble” (Trinidad)

L’ancien bras droit de Machel Montano, et membre de Xtatik, Farmer Nappy joue les troubles-faits sur son dernier titre « Meet Trouble » ; cela lui fera-t-il décrocher le titre de soca monarch 2016 ? Seul l’avenir nous le dira !

Major Lazer ft. Ariana Grande & Machel Montano “All My Love (remix)” (US/Trinidad)

Le collectif Major Lazer, initié par le DJ américain Diplo, continue de croiser les rythmes afro-caribéens et la musique électronique, comme en témoigne leur dernier clip « All My Love », un remix de leur hit, en compagnie de la chanteuse américaine Ariana Grande et de la star trinidadienne Machel Montano.

Don Corleon « BBHMM (remix) » (Jamaïque/La Barbade)

Dans le genre choc des titans, le DJ jamaïcain Don Corleon a fait fort avec son remix du fameux BBHMM de Rihanna ; il intègre avec beaucoup d’habileté les flow ragga de Bounty Killer et Beenie Man au titre de la belle Barbadienne !

Capleton “Gimme Way” (Jamaïque)

L’emblématique rastaman jamaïcain se réactualise au niveau de la danse, en faisant appel à Gabbidon et ses danseurs pour chorégraphier son nouveau clip « Gimme Way » !

Warped « 2 Ti Mo » (Guadeloupe)

Le rappeur guadeloupéen Warped qui avait brillé avec sa reprise dancehall du fameux Si Maman Si de France Gall, est déjà de retour avec un dancehall un peu torturé qui, sur un piano emprunté à Stromae, rend hommage à tous ceux qui sont partis.

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur ce petit tour d’horizon des Caraïbes, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire