Et pendant ce temps dans le reste du monde #44

Tandis que nous traitons sur Djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les actualités musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulée « Et pendant ce temps dans le reste du monde » nous vous proposons un bref résumé de ce qui nous a plu cette semaine !!

Milky Chance “Cocoon” || Allemagne

On commence cette sélection du reste du monde, en partant d’Allemagne, et comment parler de la scène musicale indépendante allemande sans parler de leur coqueluche depuis 2012, le groupe d’indie folk Milky Chance ! Surtout lorsqu’il vient de sortir un nouveau single, accompagné de son clip, « Cocoon » ; on y retrouve les douces vibes de Milky Chance, à mi-chemin entre reggae et musique électronique.

 

Ellogram “Come Home ft. Lauren Ruth Ward » || Australie, USA

Pour ce second titre, on change d’hémisphère, et d’atmosphère, avec le producteur australien Shane Fritsch a.k.a Ellogram, qui invite, sur son second titre, « Come Home », la chanteuse américaine Lauren Ruth Ward, à le rejoindre autour d’harmonies electro-pop délicieuses !

 

Barrow_ « Indigo » || USA

Direction les USA pour y découvrir une petite expérimentation sonore entre jazz et musique électronique de Barrow_, qui tend furieusement à rendre « Indigo » la pourtant nouvellement, grande nation orangée !

 

Kokophonix « Gone » || Canada

Sans verser dans la nostalgie décomplexée, dans le passéisme forcené, ou autre « c’était mieux avant », il faut bien reconnaitre que souvent la scène hip-hop, si elle a gagné en maturité et en professionnalisme avec le temps, a perdu en groove ; c’est pour pallier à ce fâcheux, mais non insurmontable, problème que les Canadiens de Kokophonix se sont imprégnés du rap des années 90 avant de sortir leur dernier titre, le décapant « Gone » !

 

Vietra “If Only” || Indonésie

Rencontre à Jakarta avec une toute jeune chanteuse, Vietra, et une chanson aux doux accents jazzy, « If Only ». Et si la voix de Vietra est parfois encore un peu fragile, elle ne manque en rien de sensibilité et de talent.

 

Digvalley « I Can’t Tell » || Norvège

Et l’on clôture cette sélection avec une ambiance, tant sonore que visuelle, avec le dernier clip de Eirik Bøen Gravdal, le norvégien qui se cache derrière Digvalley. Pour illustrer son titre « I Can’t Tell » l’artiste nordique est parti en Islande pour tourner cette sublime vidéo.

 

…n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.