Et pendant ce temps dans le reste du monde #41

Tandis que nous traitons sur Djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les actualités musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulée « Et pendant ce temps dans le reste du monde » nous vous proposons un bref résumé de ce qui nous a plu cette semaine !!

JXL ft. Dhan Lee “Time Is Money” || USA


JXL, le rappeur américain qui s’est récemment illustré dans l’édition 2016 du concours organisé par les équipes de TeamBackPack, MUNY (Mission Underground New York), est de retour, sous le pseudonyme de Sex the Rapper, avec un nouveau clip « Time Is Money ». Derrière ses airs de Christ tout droit sorti d’une bible rastafari, Sex the Rapper se révèle être un emcee redoutable au flow brut et incisif, surtout qu’à celui-ci vient s’ajouter celui du rappeur de Chicago, Dhan Dee, qui vient subjuguer ce « Time is Money ».

 

The Recipe ft. Talib Kweli & Spark Master “Place To Rest” || Dubaï


Le collectif dubaïote The Recipe, qui s’est mis en tête de structurer une véritable scène hip-hop aux Émirats Arabes Unis, et de manière plus large au Moyen-Orient, est en bonne voie pour réussir son objectif, surtout au vu de leur dernier clip « Place To Rest », une critique abrasive du monde actuel, réalisé en association avec Spark Master, et la star du rap conscient, Talib Kweli.

 

SHAED “Thunder” || USA


Après l’excellent titre « Thunder », qui prend vie dans cette charmante petite lyric vidéo, le trio américain SHAED, composé par les frères Ernst et la chanteuse Chelsea Lee, a encore quelques tours dans son sac, ou plutôt quelques surprises sonores que le groupe devrait dévoiler le 9 septembre sur leur futur EP Just Wanna See.

 

Mariano Marovatto « La cima ao castelo » || Brésil

À mi-chemin entre le travail d’archiviste qui nous plonge dans les entrailles de la musique lusophone, et l’orfèvrerie expérimentale d’une forme rare de « free » folk (à prendre ici comme un cousin éloigné du free-jazz), l’artiste brésilien nous offre un véritable voyage sonore, presque mystique, et dans tous les cas envoutant, sur son dernier album Selvagem ; dont est tiré cet étrange « La cima ao castelo » !!

 

Wallace « Negroni Eyes » || Nouvelle-Zélande, Australie

Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons, dans ces pages, de la chanteuse néo-zelandaise, aujourd’hui installé à Sydney, Wallace, et si pourtant nous préférons la découverte et la diversité, cette récurrence wallacienne s’explique par la grande qualité de ses créations ! Talent incontournable de la néo-soul kiwi, sur son dernier titre, « Negroni Eyes », Wallace laisse planer sa voix sur la délicieusement vintage instru concocté par Adventuresof Godriguez, qui n’est autre que le producteur de Sampa The Great !!

 

Mr. Fari « Stay For The Night » || Koweït, Porto Rico

Figure incontournable de la scène musicale koweïtienne, Mr Fari, avec ses origines portoricaines, y sonne comme une brise océanique, apportant avec elle une pop fraiche teintée de reggae, que l’on retrouve sur son dernier titre « Stay For The Night ».

 

Henry Jamison “Real Peach” || USA

Dernière recrue du label Akira Records, Henry Jamison est un peu le pendant américain de ce qui se rapprocherait le plus d’un griot. Héritier d’une famille de poètes, dont certains de ses ancêtres ont côtoyé des rois et se sont inscrits dans l’histoire, comme John Gower contemporain de Richard II (14e siècle) ou George Frederick Root, qui fut un célèbre compositeur durant la guerre de Sécession américaine, Henry Jamison, prend à son tour la plume pour dépeindre en musique le monde qui l’entoure.

 

…n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook !

 

Laisser un commentaire