La matière première du rappeur gabonais Vaskez Malakay

Après avoir secoué les tréfonds de l’underground hip-hop de son Franceville natal, le rappeur gabonais Vaskez Malakay a débarqué sur le sol français des lyrics plein la tête n’attendant que de trouver le bon beat pour les déverser ! Choses faites en rencontrant le beatmaker français ALM, avec lequel il signera sur le jeune label ALM Productions.

Après un premier album sorti en 2011, Point Kardinal, clin d’œil à son groupe de Franceville du même nom, qui l’a vu croitre dans sa carrière de rappeur, et Autorun, une mixtape qui a vu le jour l’an dernier, Vaskez Malakay aborde l’année 2016 à toute allure, ou plutôt à la vitesse de Usain Bolt, le coureur le plus rapide du monde donnant son nom au premier clip extrait de son futur EP, Matière Première, dont la sortie est attendue à la fin du mois (vous pouvez d’ailleurs dès à présent le précommander ici).

Démonstration d’un rap francophone qui se faufile au travers les genres, griffant la chronique sociale de la dèche avec de l’egotrip, surfant avec un flow précis sur les vagues de basses profondes, dignes de gros banger dancefloor, sans jamais tomber dans les écueils de la facilité de l’afro-trap, Vaskez Malakay signe avec Matière Première un EP de qualité, qui sonne comme l’annonce d’un artiste à surveiller à l’avenir !!

 

Vaskez Malakay – “Usain Bolt” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Matière Première » le dernier EP de l’artiste gabonais Vaskez Malakay, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 réflexion au sujet de “La matière première du rappeur gabonais Vaskez Malakay

Laisser un commentaire