Los Wembler’s De Iquitos, les légendes de la cumbia amazonica

Dans la chaleur moite de l’Amazonie Peruvienne se dresse Iquitos, petite ville-monde bordée par les eaux boueuses et tumultueuses de l’Amazone et les profondeurs mystiques de cette forêt qui n’a eu de cesse d’attiser les convoitises ; conquistadors en quête d’eldorado, missionnaires cherchant leurs agneaux indigènes à remettre dans le droit chemin, agriculteurs et cultivateurs envieux des terres forestières fertiles, ou encore touriste occidentaux en mal d’ayahuasca, mais ça nous y reviendrons. Là bas, dans cet entre-deux encore profondément ancré dans les traditions séculaires des tribus indiennes, mais aussi très urbain, hispanisant, et recevant les nouvelles du monde par le fleuve, principal et seul moyen, à part l’avion, d’accès à la ville, un cordonnier et ses fils ont décidé de faire de la musique ; ainsi né Los Wembler’s De Iquitos, le premier groupe d’Amazonie à jouer les airs populaires de la région sur des instruments électriques.

Avec ce nouveau son électrique qui file à toute allure, laissant sur le côté les motos-taxis fumantes, les charmes des dauphins d’eau douce, les exploitations sauvages d’hévéa, les pirogues surchargées, les prospecteurs de pétrole pressés, et le bruit incessant de la ville-monde équatorienne, Los Wembler définit les contours d’un genre nouveau, la Chicha. Ce sonido amazonico nouvelle génération absorbe les rythmes de la cumbia et du sanjuanitos équatorien, se nourrit de rock psychédélique et de surf rock, et se transforme en un ras de marée qui va contaminer tous les bas-fonds du Pérou, des berges fangeuses d’Iquitos aux contreforts pacifiques de Lima.

Résultat de recherche d'images pour "los wembler's de iquitos"

Faut dire que ce monstre de la chicha, qui crache de grosses volutes de grooves amazoniens, surtout dans la bouche de Los Wembler’s De Iquitos, a de quoi séduire ! Des lignes rythmiques démentes avec des basses rustiques et increvables qui vous emporte le bassin bon gré mal gré, l’entêtant raclement des quijada et reco reco qui noie les bongos et les tambours, et bien sûr des guitares piquantes et électriques, envoutantes et vénéneuses, capables d’inoculer un poison dansant redoutable !

Les années 2010. L’aventure continue toujours pour Los Wembler’s De Iquitos, bien sûr, après le foisonnement des années 70 (où le groupe enregistrait environ trois disques par an, et était presque en permanence sur la route… ou le fleuve), il y a eu des passages à vide dans les années 80 et 90, avec l’arrivée de la techno cumbia qui a volé la vedette à la chicha, mais aussi avec les heures sombres du Sentier (pourtant) Lumineux et du règne débauché de Fujimori. Ils jouent alors uniquement à Iquitos, pour les fêtes locales et les mariages. Puis petit à petit, avec la nouvelle génération de Péruviens curieux des musiques d’avant, un genre de revival de la cumbia peruana, et de la chicha voit le jour. Le genre séduit au Pérou et au-delà, les DJ amateurs de sons tropicaux en font leur affaire, et en 2016 Los Wembler fait un retour fulgurant et mondial grâce au label Barbès Records qui sort des compilations autour de la chicha, puis produit un EP du groupe amazonien.

Le monstre rugit de plus belle et n’a rien perdu de sa verve. Toujours chez Barbès Records, et Dérapage Prod, Los Wembler’s De Iquitos s’apprête à sortir un nouvel album qui plongera ses auditeurs dans la bande originale d’un western sous l’équateur, dans un tourbillon psychédélique de rock halluciné, une grande fête aux confins d’une Amazonie encore mystérieuse… Vision del Ayahuasca.

Los Wembler’s De Iquitos – Vision del Ayahuasca :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Vision Del Ayahuasca » le dernier album de Los Wembler’s De Iquitos, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime » !

3 réflexions au sujet de “Los Wembler’s De Iquitos, les légendes de la cumbia amazonica”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.