L’instant vinyle : 29. “Syncro Chapter 1” de King Sunny Ade

Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre série « L’instant vinyle », cette rubrique dédiée aux pépites du passé, où nous dépoussiérons et partageons avec vous des disques de notre collection. Et pour ce vingt-neuvième opus, nous quittons la RDC (cf. l’instant vinyle n° 28), pour nous diriger vers le Nigeria, et nous intéresser à l’album Syncro Chapter 1 de l’excellent King Sunny Ade.

King Sunny Ade, de son vrai nom Sunday Adeniyi, fait parti de ces musiciens qui ont marqués l’industrie musicale du 20ème siècle ; accompagné de son groupe les African Beats, il a révolutionné la juju music, ce genre musical typiquement yoruba, en y incorporant de nouveaux instruments, comme avec notre album du jour, Syncro Chapter 1, où il introduit la steel guitar hawaïenne.

Mais la vrai magie de King Sunny Ade c’est le groove, pas un de ces groove clinquant du funk américain, cisaillé par des parties cuivres nettes et des basses précises… c’est un groove plus indolent, mais aussi plus subtile et insidieux. Je me souviendrais toujours de la première fois où j’ai écouté un disque de Sunny Ade, justement ce Syncro Chapter 1. Au début, on ne se doute de rien, les premiers craquements du vinyl passé (eh oui, le disque n’est pas de la première jeunesse, il est sorti en 1977), on peut même s’interroger sur la voix plutôt aigüe, les guitares un peu grinçantes, et même l’aspect un peu brouillon de l’ensemble… puis là, intervient la magie du groove démentiel de Sunny Ade, sans vous en rendre compte vous serez happé par le bourdonnement des talkings drums, votre tête se mettra à doucement osciller le long des parties de guitares, finement superposées à celle des synthé et de la steel guitar… magique !!

 

King Sunny Ade – Syncro Chapter 1 :

Tracklist :
1. Syncro Feelings
2. Oba Adeyemi (Alafin Oyo)

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Syncro Chapter 1 » de King Sunny Ade, notre instant vinyle de la semaine, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.