L’instant Vinyl : 67. A Pas de Géant de Mamadi Diabaté & les Ambassadeurs

Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre série « L’instant vinyle », cette rubrique dédiée aux pépites du passé, où nous dépoussiérons et partageons avec vous des disques de notre collection. Et pour ce soixante-septième opus, nous quittons le Gabon (cf. l’instant vinyle n° 66), pour nous rendre au Mali et en Guinée, et y découvrir le disque A Pas de Géant de Mamadi Diabaté & les Ambassadeurs.

Le disque qui nous intéresse aujourd’hui, A pas de Géant, ou plus exactement intitulé Manfila Kante présente Mamadi Diabaté – A Pas de Géant, va nous conduire sur les routes de l’empire mandingue à cheval entre le Mali et la Guinée. Mamadi Diabaté est né en 1946 à Kela, au Mali, et si rien ne le prédestine à la musique, il apprendra tout de même à chanter et à jouer de la guitare, alors qu’il exerce comme tailleur. Force de travail, de talent et de bonne rencontre, il réussira pour un court temps à vivre de sa musique, et à enregistrer quelques disques, notamment au côté des fameux Ambassadeurs (anciennement les Ambassadeurs du Motel), groupe qui verra sur ses bancs tout le gotha de la musique mandingue, de Salif Keita à Amadou Bagayoko, de Cheikh Tidiane Seck à Kante Manfila.

C’est d’ailleurs ce dernier, Kante Manfila, guitariste et chanteur guinéen de renom, et membre émérite des Ambassadeurs, qui nous introduit à l’art de Mamadi Diabaté sur ce vinyl paru en 1986 sur l’obscur label Kaba Disques. Simple ! Voilà un mot pour résumé ce disque, on y retrouve 4 chansons du patrimoine musical mandingue, dont notamment une version de « Yeke Yeke », la chanson qui fera plus tard e succès de Mory Kanté. Secondé par les Ambassadeurs, Mamadi Diabaté s’exprime avec aisance, tandis que le disque est aussi ponctué de quelques notes de synthés plus fantaisistes, ou modernes. Outre Manfila Kanté qui dirige l’orchestre, gère les arrangements, et certaines parties guitares, on retrouve sur ce disque quelques noms célèbres comme le chanteur Sory Bamba, ou l’ingénieur du son ivoirien Pierre Houon, qui n’est autre que le père de DJ Arafat.

Malheureusement, la carrière de Mamadi Diabaté fut de courte durée, et après la sortie de 3 albums, il fut happé par les oubliettes de l’histoire.

 

Manfila Kante présente Mamadi Diabaté – A Pas de Géant :

Tracklist :

1. Moriba Kaba
2. Yeke Yeke
3. Iye Iye
4. Talassa

Line-Up :

Mamadi Diabaté : écriture, chant et choeurs
Les Ambassadeurs : accompagnement
Manfila Kanté : direction d’orchestre, arrangements, et guitare
Kaman Kante : basse
Esther Burry : choeurs
Sory Bamba : choeurs
Lansia : congas
Pierre Houon : choeurs, piano, assistant ingénieur du son
Baina Koita : guitare
Sorakata Camara : section rythmique
Sissoko Moussa : sax tenor
Alpha K. Traore : trompette

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur “A Pas de Géant” de Mamadi Diabaté & Les Ambassadeurs, notre instant vinyle de la semaine, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire