Jumping Back Slash, l’hypnotique répétition du gqom

S’il est né en Angleterre, c’est en Afrique du Sud, que le producteur Jumping Back Slash s’est réalisé (même si son nom de scène laisse à penser qu’il a encore un certain attachement à la scène rock britannique et aux Rolling Stones !). En quelques années, il s’est imposé comme l’une des valeurs sures de l’underground kwaito et house du Cap, avant d’amorcer un virage encore plus sombre et minimaliste en s’initiant au gqom ; ce nouveau son électronique, et minimaliste d’Afrique du Sud, à la croisée de la house, du kwaito, et du hip-hop, accès sur la régularité du beat (gqom faisant d’ailleurs référence au son percutant du beat).

Régularité et répétition, voilà le credo, annoncé dès le titre, du premier son de 2016 de Jumping Back Slash, « This Is A Pattern That Repeats Itself ». Sur les quelques 5 minutes que dure ce titre vous pourrez plaisamment vous laisser hypnotiser par l’obsédante répétition du beat, martelant sans relâche le même rythme, tandis qu’autour, de légères variations se feront sentir dans l’habillage sonore de ce titre, et une petite pointe d’esprit raveur vous rappellera probablement la dernière fois que vous avez pataugé dans la boue la tête emplie du crachin percutant de la techno, le nez assailli des vapeurs d’essence et de carbone du groupe électrogène, et le ventre emplis de basse (… et peut être aussi d’un peu d’alcool et de champis).

 

Jumping Back Slash – « This Is A Pattern That Repeats Itself » :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « This Is A Pattern That Repeats Itself » le dernier titre de Jumping Back Slash, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 réflexion au sujet de “Jumping Back Slash, l’hypnotique répétition du gqom”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.