L’indomptable emmerdeur, l’infatigable légende, l’invincible Lee Scratch Perry

C’est le moment de vous laisser glisser au fond de votre fauteuil, de vous détendre, et de presser play ! Et pourquoi pas même ressortir votre vieil ami, ce grand tube de verre, ou de plastique coloré et son glougloutement caractéristique, à moins que vous préfériez ses longues et fines pipes marocaines qu’on bourre de feuilles de tabac, et d’autres herbes ; peut-être devrions-nous placer maintenant un message concernant l’abus, la dangerosité, la santé, et les 5 fruits et légumes par jours… l’herbe peut-elle être soustraite à cette liste healthy ? Mais pourquoi ce flirt avec la douce et enfumée ligne de l’illégalité ? Puisqu’on célèbre aujourd’hui l’annonce de la sortie d’un nouvel album d’une légende vivante de la musique… un certain Lee Scratch Perry !

De Bob Marley à Max Romeo, en passant par Toots and The Maytals ou Prince Buster, de Trojan Records, au Studio One, en passant par son propre Black Ark studio… peu sont les artistes et les institutions de la musique jamaïcaine à ne pas avoir croisé le chemin de Lee Perry.

Musicien fou, créateur de génie, producteur talentueux, poète excentrique, artiste schizophrène, l’autoproclamé The Upsetter, avec ses 83 ans bien frappés, sa barbe rouge qui lui donne des faux airs de vieux cheikh musulman, et ses fringues bariolées de décadent décalé, est de retour, moins d’un an après la sortie de son très bon Black Album. L’infatigable expérimentateur replonge encore une fois dans les vapeurs dub de ses créations, renouvelle sa collaboration avec l’un de ses partenaires de longue date, Adrian Sherwood, et dévoile la sortie en mai d’un nouvel album, déjà annoncé comme l’un de ses plus personnels, de ses plus intimes, Rainford. Un titre qui est d’ailleurs le vrai nom de Lee Scratch Perry : Rainford Hugh Perry.

De ce nouveau Rainford, on peut dès à présent découvrir un titre, « African Starship », donc laissez-vous glisser dans votre fauteuil, profitez de ces enchevêtrements dub, du glougloutement des basses, et de cette autre chose évoquée plus haut, et surtout de cette voix, unique, celle de l’invincible Lee Scratch Perry.

Lee Scratch Perry – Rainford :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Rainford» le dernier album de Lee Scratch Perry, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.