HaitiaNola, la fête kreyol de Lakou Mizik envahit La Nouvelle-Orléans

Direction NOLA, autrement dit La Nouvelle-Orléans en Louisiane, pour nous faire happer par la fête sans fin, celle du Mardi Gras et de la musique créole, celle des Haïtiens d’Hispaniola et de Big Easy, celle du dixieland et des gangs de Black Indians, celle qui bruisse comme un collier de perles et tape comme un rhum arrangé… la grande fête du groupe Lakou Mizik qui s’apprête a sortir un second album de haut vol, HaitiaNola !

Le groupe, constitué d’un joyeux patchwork d’artistes de tout âge, et de différents niveaux de notoriété, est né au lendemain du tremblement de terre de 2010 avec pour vocation de continuer à faire battre ce cœur musical d’Haïti quoiqu’il arrive, et de faire connaître cette culture de par le monde ! Et l’on peut dire que la mission est plutôt réussie ; surtout quand on voit l’important line-up qui se presse sur les crédits de ce nouveau disque, comme une bande d’adolescents excités à l’entrée d’un concert de « … », placez entre ces guillemets l’artiste pop qui vous semblera juste de mettre, qui de Justin, Ariana, ou même de BTS. Effectivement sur ce HaitiaNola, dont le titre fait référence à Haïti, son île Hispaniola, et du lieu de la fête, Nola, La Nouvelle-Orléans, on peut voir les noms, et entendre la musique de personnes telles que Tank (de Tank & The Bangas), Trombone Shorty, oui le tromboniste, de la douce Leyla McCalla, du vieux roublard du bayou Jon Cleary, ou encore de Anders Osborne, le suédois devenu la star de la country de La Nouvelle-Orléans.

Mais pour siffler le début de ce carnaval musical, et en attendant la sortie officielle du disque, prévu pour le 25 octobre chez Cumbancha Records, le cortège se met en marche avec un classique des classiques, une reprise du célèbre « Iko Iko », reprise ici par Lakou Mizik, au côté de Win Butler et Regine Chassagne d’Arcade Fire, et du Preservation Hall Jazz Band, ainsi que du 79rs Gang… que du beau monde, que de la belle musique !

Lakou Mizik – “Iko Kreyòl (ft. Win Butler & Régine Chassagne, Preservation Hall Jazz Band, et le 79rs Gang)” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « HaitiaNola » le dernier album de Lakou Mizik, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime »!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.