Gnamakoudji, le jus de gingembre africain

Aujourd’hui une recette toute simple d’une boisson aussi rafraichissante et piquante que bonne pour la santé, le gnamakoudji ou jus de gingembre. Un ingrédient qui, outre sa célèbre application aphrodisiaque (en réalité surtout tonifiante), présente tout un tas de bienfaits, antioxydant, anti-inflammatoire, facilite la digestion, antiviral, lutte contre les nausées, et le mal des transports… vous l’aurez compris, perdre quelques minutes à la fabrication de son jus en vaut la peine !! Une recette que l’on retrouve dans beaucoup pays d’Afrique de l’Ouest, sous le nom de gnamakoudji, ou gnamakou.

Conseil Musical : Pour apporter un peu de douceur à ce jus pimentée, je ne saurais que vous conseiller notre article sur la savoureuse Syssi Mananga, ou, écouter l’album ci-dessous, du Béninois Gnonnas Pedro :

 

Ingrédients :

— 1 kg de gingembre frais
— 4 litres d’eau
— 1 kg de sucre
— 2 sachets de sucre vanillé
— (optionnel) quelques feuilles de menthe
— 2 citrons

 

Préparation :

1. Épluchez le gingembre, puis réduisez-le en pâte… pour cela deux solutions : utilisez un mortier et pilez le gingembre, en le mouillant légèrement, jusqu’à obtenir une pâte homogène… la solution qui, selon moi, est la meilleure, mais pas toujours facile à mettre en œuvre, tout le monde n’a pas de mortier, ni la force, et la patience de piler (et si la patience ne vous manque pas, peut être que ce n’est pas e cas de vos voisins du dessous). Deuxième solution passez le gingembre avec un peu d’eau dans un mixeur.

2. Dans une grande bassine ou autre récipient de grandes contenances, versez l’eau, la pâte de gingembre, les citrons (tranchés en deux), et la menthe.

3. Laissez reposer, le temps de vous équiper d’un tamis, et d’aller chercher un autre récipient de même contenance. Passez le jus au tamis, deux fois, afin de retirer les impuretés.

4. Ajoutez le sucre vanillé, puis le sucre, petit à petit, en goutant de temps à autre, pour vous assurer que le jus est à votre gout.

5. Votre gnamakoudji est prêt, il ne vous reste qu’à le repartir dans des bouteilles, que vous placerez au frais. N’oubliez pas de bien secouer avant de servir !!

6. Envoyez-nous les photos de vos créations, nous les publierons !!

Conseil : Ajoutez, au moment de piler, un peu d’ananas, ou, pour les plus aventuriers, un piment.

 

Bon appétit !!

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur la recette du Gnamakoudji, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire