Fana de Jonny Faith et Mohamed Camara, à la croisée des diasporas

L’un, Jonny Faith, est un Écossais en vadrouille au pays des kangourous, et s’il a laissé son kilt et sa cornemuse au bled, il s’est exilé du côté de Melbourne avec un certain savoir-faire britannique du beat et des ambiances électroniques qui vont bien. Faut dire que Jonny s’est fait la main au pays au côté de gens comme Harleighblu, le Hot 8 Brass Band, et autres signatures du label Brightonien Thu Thoughts ; chez qui il avait sorti quelques EP et son premier album Sundial.

L’autre, c’est Mohamed Camara, un chanteur et musicien guinéen, expatrié lui aussi à Melbourne, et qui, depuis son exil austral, s’emploie à faire battre un cœur mandingue, et à faire vivre la tradition griotique guinéenne, là-bas, au pays des surfeurs et des rednecks.

Alors quand ces deux hommes se retrouvent sur « Fana », un titre issu du futur EP de Jonny Faith, Night Lights, à paraître le 22 novembre chez Heard and Felt, ça fait des étincelles et un titre étrange ! Il y a de quoi être un peu décontenancé par cette nouvelle chanson, on y est pris en étau entre les synthétiseurs carillonnant de l’instrumental, et la voix de Camara qui oscille entre envolées mandingues, dans la pure tradition, et un genre de voix de gorge plus grave, qui rappelle par moment la noir wave de Petite Noir, avant de se faire rattraper à nouveau par le crescendo électronique de Jonny Faith…

Intriguant, mais pas déplaisant, il nous faut maintenant attendre le 22 pour en savoir un peu plus sur les lumières nocturnes de ce nouvel EP !

Jonny Faith ft. Mohamed Camara – “Fana” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Fana » le dernier titre de Jonny Faith et Mohamed Camara, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.