Citation du jour : Frantz Fanon

A l’occasion des 89 ans de la naissance du psychiatre et essayiste martiniquais (20 juillet 1925 – 6 décembre 1961) :
“Nous ne sommes rien sur terre si nous ne sommes d’abord esclaves d’une cause : celle des peuples, celle de la justice et celle de la liberté.”

lettre envoyée un mois avant sa mort, à l’un de ses amis, Roger Taib.

1 réflexion au sujet de “Citation du jour : Frantz Fanon”

  1. esclave…de quoique ce soit ne semble pas être l’idéal !
    peut-être vaut-il mieux avoir une liberté de conscience, mais cela implique la responsabilité et cette responsabilité est souvent redoutée par les hommes.
    La liberté est guidée par la raison.

    Etre libre, c’est défendre ce qui fonde nos propres convictions, mais pas être esclave ni des peuples, ni des religions, ni de la justice…que l’on doit créer, ni de la liberté qui devrait être avant tout un profond ressenti intérieur qui irradie à l’extérieur, et entraine cette responsabilité qui fait souvent défaut.
    La souveraineté de l’homme sur lui-même, cette souveraineté de moi sur moi, c’est la liberté.
    Et la liberté est le contraire de l’esclavage de quoique ce soit, c’est l’émancipation (victor schloecher)

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.