Abd Al Malik et Laurent Garnier, le futurisme allogène

Le rappeur, slameur, écrivain, réalisateur, compositeur… l’artiste et intellectuel français, d’origine congolaise, Abd Al Malik est de retour avec l’annonce d’un nouvel album Scarifications, dont on peut dès à présent découvrir un premier extrait, le titre « Allogène (j’suis un stremon) ». Mais ne vous attendez pas a retrouver ici les slams sur ambiance ronde et jazzy qui ont marqué certains de ses précédents albums, la coproduction de Scarifications a été confiée à la référence de la techno hexagonale, Laurent Garnier ; au programme donc, un Abd Al Malik nouveau, qui verse dans le futurisme, tout en renouant avec un phrasé plus rappé.

Mais il n’est pas question pour autant de faire un coup marketing en signant une collaboration dont le prestige ne résiderait que dans les crédits (vous savez, comme ces films américains dont l’affiche annonce la présence de grandes stars, alors qu’elles ne font que quelques apparitions dans un film bâclé), le changement d’orchestration ne marque en rien à une renonciation sur le fond ou sur les textes. Devenu de fait porte-parole d’une jeunesse française ne se contentant plus des textes de Booba, et ne se reconnaissant plus dans les idéaux véhiculés par la télé-réalité, Abd Al Malik continu, plus que jamais, à se questionner sur le monde qui nous entoure.

Il faut aussi dire un mot sur le magnifique clip de « Allogène (j’suis un stremon) », réalisé par Romain Cieutat, il est un peu à mi-chemin entre la science-fiction fantasmagorique de Micr. Pluto, le futurisme décadent de « Revolution Action » d’Atari Teenage Riot (l’ultra-violence en moins), et la machination totalitaire de Matrix.

 

Abd Al Malik – « Allogène (j’suis un stremon) »:

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Allogène (j’suis un stremon) » de Abd Al Malik, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.