Zingo, la nouvelle idylle psychédélique de l’Electric Mamba

Né de la rencontre entre la chanteuse centrafricaine Idylle Mamba, et le collectif Lyonnais fort en afrobeat Electric Safari, le groupe Electric Mamba fait sa rentrée dans le label parisien Underdog Records (label à qui l’on doit quelques pépites comme The Bongo Hop, Dowdelin, ou encore Kolinga) en dévoilant les contours un brin surannés d’un nouveau clip à l’ambiance rétro et psychédélique… « Zingo » !

Sur ce « Zingo », on se fait embarquer par un brûlant bain d’afrobeat, d’ethiojazz, de makossa, d’afrofunk… bon oui, de tout ce qui a de près ou de loin à voir avec ce qui faisait danser l’Afrique dans les années 60 et 70, et dont le groupe est passé maître. Le son est donc chaud et crépite à souhait, les guitares et les cuivres s’engouffrent dans des couloirs de grooves, un orgue vient guider la troupe avec des phrasées psychédélique qui ne trouvent écho que dans la voix dansante de Idylle Mamba, qui chante dans sa langue maternelle, le sango… Oui, ce « Zingo » est… inspirant !

De plus le cortège franco-centrafricain accompagne la sortie de « Zingo » par un clip pour le moins vintage… en fait, avec les effets de fondu, ou aquatique, les étoiles en post prod, on se croirait face à un vieux clip de soukous, et on s’attend à voir débarquer un Kanda Bongo Man ou Papa Wemba débarquer à tout moment !

Electric Mamba – “Zingo” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Zingo » le dernier clip du groupe franco-centrafricain Electri Mamba, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.