Outlaw, ou le succès hors la loi de Victony

Il se cache entre ombre et lumière sur ses photos, il a une voix suave et un peu ambiguë, et il explose dans les charts ! Cette comète nigériane qui nous emporte sur ces mélodies tendres et festives, et surtout très smooth, c’est Victony. A tout juste 20 ans, la nouvelle star s’est imposé comme un incontournable de la scène afropop depuis son feat avec un certain Mayorkun, il y a quelques mois, sur “Holy Father”. Une hype a plusieurs millions de vues qu’il a largement su exploiter en distillant ensuite et avec soin quelques singles toujours au top !

Aujourd’hui Victony fait se dévoile encore un peu plus avec la sortie de son premier EP intitulé Outlaw. Un joli petit EP bien fait, de sept titres et sur lequel on retrouve aussi deux guests, Tempoe et Ktizo, et des vagues de douceurs afro qui nous bordent de l’afropop à l’amapiano. On peut également revenir sur le nom de Outlaw, que l’on peut traduire de l’anglais par hors-la-loi, et dans lequel on aime à y voir une référence à son succès insolent de ces dernières semaines… au fait, qu’il est, on peut le dire, braquer la scène nigériane avec les envolées mélismatiques de sa voix. Un artiste qui, dans la veine d’un Rema (oui, on ne pouvait pas finir cet article sans citer cet autre artiste nigérian avec qui il présente quelque similarité), a su s’imposer très rapidement dans le paysage afro mondial avec ce style d’afropop et de chant un peu… extraterrestre et résolument Outlaw !

Victony – Outlaw :

Mayorkun et Victony – “Holy Father” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Outlaw » le dernier EP de l’artiste nigérian Victony, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.