Citation du jour : Ibrahim Al-Koni, écrivain libyen

“- Pourquoi les gens du désert chantent-ils les louanges de la fin du monde ? Pourquoi les Ancêtres nous ont-ils légué un Namūs entier consacré à l’éloge de la mort?

– Parce que, mon seigneur, l’expérience leur a appris que rien ne méritait d’être vénéré comme la mort. Ils la vénérèrent non seulement parce que c’était la seule vérité du désert, ni même parce que c’était le seul remède qui pouvait les guérir des affres de la nostalgie et des maux du désert, mais parce que le secret, mon seigneur, est dans leur envie du mystère. Car la mort est un mystère et eux n’ont jamais été attirés par rien d’autre que par le mystère”

Wāw al-suġrā – L’Oasis cachée Ibrahim Al-Koni

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.