Après Run, KWAYE continue sa flamboyante et intime course avec Runaway

Un garçon ne pleure pas, les émotions sont signe de faiblesse… voilà autant de cliché auquel le chanteur britannico zimbabwéen KWAYE, Kwayedza Kureya de son nom complet, s’emploie à tordre le cou dans ses compositions qui toujours réussissent à mêler subtiles envolées vocales et grooves soul ou dance. Et l’on peut dire qu’avec son dernier titre, « Runaway », il explore plus encore ses pleurs de garçon, et ses émotions, quitte à en avoir quelques frissons… ou à provoquer quelques frissons !

Oui « Runaway, digne successeur de “Run”, est une époustouflante, non, une étincelante, non, une flamboyante démonstration de son savoir-faire vocal déjà, avec des vibes toujours bien maîtrisées qui planent sur une instru minimaliste, composée que de quelques synthés qui glissent, et d’une basse qui ondule et ronronne en trame de fond. Mais c’est aussi, et surtout, une ardente plongée dans l’intimité du chanteur, qui se livre sur qui il est, qui il est au plus profond de lui, une plongée qui, bien sur parle de genre et de sexualité, mais plus encore de liberté, d’acceptation de qui on est, de qui l’on veut devenir. Faut dire que la chanson a pris plus de cinq ans pour venir au monde, et que sa sortie coïncide aussi avec le moment, où KWAYE, entrant encore un peu plus dans la liberté et l’indépendance, après avoir quitté son label Mind of A Genius l’an passé, ouvre un nouveau chapitre de son art. Alors, il y a fort à parier que le chanteur nous réserve encore quelques belles surprises dans les jours qui viennent !

Mais, en attendant, le précèdent “Run” extraterrestre, et ce “Runaway” ardent, ont de quoi nous offrir un peu de chair de poule, et quelques très jolies émotions, musicales, comme philosophiques…

KWAYE – “Runaway” :

KWAYE – “Run” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur “Runaway” le nouveau clip de l’artiste zimbabwéen KWAYE, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention “j’aime”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.