Yugen Blakrok, ésotérisme de carbone, et flow de diamant

Vous vous souvenez de I.O.T Records, le petit label marseillais qui commence à devenir une sacrée pointure en matière de rugosité hip-hop, du genre bien dur, en provenance directe des townships d’Afrique du Sud, un peu comme leur signature fétiche, Dookoom. Et bien la fine équipe est de retour avec un projet qui décape à tel point qu’il nous renvoie à notre état premier, celui d’un amas de cellules (de souche ou non !), grâce à un ésotérisme bien intriguant qui nous parle de lumière, de dualité et de carbone, et à un flow féminin qui vous percute comme un coup de poing américain, non, Sud-Africain, et serti de diamant… celui de Yugen Blakrok !

Si depuis la sortie de son premier album, Return of the Astro-Goth, il y a 5 ans, nous n’avions guère plus entendu parler de Yugen Blakrok — exception faite tout de même de sa contribution à la B.O de l’un des plus gros succès cinématographiques de cette année, Black Panther... au côté de Kendrick Lamar — elle revient aujourd’hui avec un nouveau projet d’album, Anima Mysteria, attendu le 1 février 2019, chez I.O.T Records donc. Mais en attendant d’en savoir plus sur ce qui s’annonce être une très bonne expérience musicale et mystique, on peut déjà mettre un pied dans l’univers de ce disque avec un premier extrait, « Carbon Form ».

Un titre dressé en forme d’hommage au carbone, l’élément chimique, à la base de toutes les formes de vie connues, qui peut être sombre et tendre comme le graphite, et dur et éclatant comme le diamant… quand on vous parlait de dualité mystique ! Sur ce titre, le seul lien qui nous enchaine encore à notre bonne vieille terre, et qui nous empêche de nous perdre dans des cosmos trop lointains, c’est le lancinant beat hip-hop produit par Joel Assaizky (tandis que le reste de l’album est lui produit par l’un des beatmakers vétérans de l’underground sud-africain, Kanif the Jhatmaster), qui martèle sa régularité immuable tout le long de ce très bon « Carbon Form ».

 

Yugen Blakrok – “Carbon Form” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Carbon Form » le dernier titre de la rappeuse sud-africaine Yugen Blakrok, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.