TchopDye, la fusion qui fait parler le monde

TchopDye… difficile d’en parler, difficile de définir l’identité précise de ce groupe, qui doit oscille probablement entre l’urbanité de la banlieue lyonnaise et les entrailles d’une cité camerounaise (le chanteur du groupe, Ngassam Yadjia, dit Gas, est originaire du Cameroun).

Ce qu’on peut en dire, c’est que la musique de TchopDye fuse et fusionne en pagaille, dans une projection afrofuturiste d’un monde où les genres musicaux et les influences régionales se mêlent ! Comme sur leur dernier titre, « Tout le monde parle », où, entre deux chœurs africains traditionnels et une petite guitare électrique crachant une ligne mélodie aiguë se faufile le flow syncopé d’un rappeur, avant que l’ensemble ne se retrouve propulsé dans d’autres sphères par une machinerie électronique aux résonances rockailleuse et afrofuturiste !

Et comme s’amuse à le souligner les membres du groupe sur leur site TchopDye (qui signifie Manger Mourir en pidgin, le créole camerounais) a faim. Faim de musique, d’énergie, de fraîcheur, de vérité, et surtout faim des autres. Jusqu’à la fin… il ne vous reste plus qu’à vous laisser dévorer par leur son bouillonnant !!

 

TchopDye – « Tout le monde parle » :


 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Tout le monde parle » le dernier titre du groupe franco-camerounais TchopDye, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire