Syssi Mananga file sur un vent joyeux et indomptable avec Mopepe

Bouffée d’air frais et de soleil dans notre paysage masqué par la pandémie, la chanteuse congolaise, et même bel(lle)-go congolaise, pour reprendre un jeu de mots, certes approprié, c’est une belle go, mais surtout très drôle, emprunté à son dossier de presse, Syssi Mananga nous offre un nouveau titre efficace et plaisant qui rompt avec la morosité de l’actualité, « Mopepe » !

Dressé comme un hymne à des femmes indomptables comme le vent, d’ailleurs « Mopepe » peut se traduire du lingala par vent ou esprit, mais aussi comme un hommage à l’amour inconditionnel des mamans pour leurs enfants, cette chanson est aussi une grande déambulation africaine, et on ne dit pas ça seulement puisque la chanteuse s’est dégottée quelques spots magnifiques au Kenya pour tourner le clip qui accompagne cette sortie. Effectivement, comme souvent avec les parutions de Syssi Mananga, on a ce sentiment d’être face à une artiste qui s’est depuis longtemps extraite de son terroir natal… non le terme n’est pas le bon, on pourrait penser comme ça qu’elle est déracinée, disons plutôt qu’elle a étendu son système racinaire à tout le continent, et qu’elle n’hésite pas à se promener dans une culture musicale contemporaine plus globale, et panafricaine. Elle emprunte ici un rebond plutôt sud-africain, s’invite dans la lumière swahili d’un des nombreux genres qui essaiment sur la cote est, chope la pulsation d’Abidjan, se déhanche sur un zouk rendu afro… oui, une vision africaine de la musique !

Et ce « Mopepe » qui vient siffler dans nos oreilles, n’est qu’une mise en bouche pour le futur disque de la chanteuse qui devrait voir le jour au printemps sous le nom de Mopepe Mama… alors, comme on dit, affaire à suivre !

Syssi Mananga – “Mopepe” : 

 Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Mopepe » la dernière parution de l’artiste congolaise Syssi Mananga, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.