Serge Beynaud revient avec un hymne panafricain, Bakamboue

Décidément, la Beynaumania n’est pas prête de s’arrêter. Le champion ivoirien du coupé décalé, Serge Beynaud, est de retour avec un nouveau titre, et donc, coupé décalé oblige, avec un nouveau concept de danse, le Bakamboue. Comme vous le verrez dans le clip ci-dessous c’est avec un léger et seyant déhanchement qu’il faut accompagner ce titre qui se veut déjà un hit panafricain. Conçu comme une véritable invitation à la danse, où le coupé décalé se teinte un peu de l’esprit du zouglou, « Bakamboue », veut réunir les Africains du nord comme du sud, de l’est comme de l’ouest, avec une danse.

Le clip qui accompagne ce titre prolonge cet état d’esprit panafricain en mettant en scène le chanteur accompagné de danseurs, au milieu d’une foule festive d’où émergent les drapeaux de nombreux pays africains.

Alors bon, si le titre n’est pas forcement révolutionnaire, que l’idée d’unir les peuples autour d’une danse pourrait paraitre un petit peu trop naïve… il n’en reste pas moins que le titre « Bakamboue » reste efficace, et la danse fort plaisante ; et s’il y a un mot d’ordre à retenir du mouvement coupé décalé — qui pourtant parfois semble se noyer dans les clashs à répétitions — c’est : amusez-vous !

 

Serge Beynaud – “Bakamboue” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Bakamboue » le dernier clip de Serge Beynaud, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire