Rudeboi, le sombre avertissement de SOMA

Au sein du duo SOMA, le jeune rappeur d’origine zimbabwéenne Shumba Maasai, associé à son acolyte producteur, le Britannique Hermes, balance une musique qui vient traîner du côté d’un hip-hop abrasif teinté de grime bien british, et sur des prods toujours soignées ! Avec son dernier titre, le dernier « Rudeboi », il libère un beat bien sombre pour un message encore plus sombre…

Avec son flow râpeux qui fait rouler les mots dans un ressac abrupt, Shumba Maasai fait danser les accents et les avertissements, mettant en garde la jeune génération d’Africains tentée de se lancer sur les chemins de l’exil, ces routes mortifères qui passent par la Turquie ou l’Afrique du NorAcid Arab unifie un très (très) grand Maghreb sur Jdidd, et qui s’achève trop souvent, et terriblement eu fond de la Méditerranée. Une mise en garde contre les sirènes très risquées d’une « Good Life » qui s’avère, au-delà du danger, trop souvent une vie froide et superficielle, dénuée de sens. Un froid et une brutalité retranscrit à merveille par la prod de Hermes et par la puissance d’un clip en noir et blanc.

La chanson est issue d’un EP, TOKTO II, qui vient d’être présenté à la galerie d’art Kunstraun dans un évènement intitulé Ancestral Futures, qui met en scène la musique de SOMA, mais aussi des masques anciens, et les œuvres d’artistes contemporains africains.

SOMA – “Rudeboi” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Rudeboi » le dernier titre du duo britannico-zimbabwéen SOMA, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.