L’artiste ougandaise Awori croiseTwani dans un Cortex Iuxta vaporeux

La septième graine jetée à la volée par le label lyonnais Galant Records, dans sa série Seeds qui met régulièrement à l’honneur un beatmaker et un rappeur, c’est le vaporeux « Cortex Iuxta » de la rappeuse ougandaise Awori et le beatmaker français Twani.

Sur une instrumentale planante, dans laquelle les kicks d’un beat incisif viennent déchirer le tissu cotonneux tissé par les synthés, les pianos, et les stabs qui ondulent dans un nuage de reverb, la rappeuse ougandaise qui agite l’underground helvète depuis quelques années maintenant, délivre dans une tonalité nu-soul qui peut rappeler Erykah Badu, ou encore Sampa the Great, quelques lyrics devant nous emmener vers l’introspection.

Car si Twani, comme Awori ne sont que de simples musiciens, ils jouent ici au neuropsychologue ! Cherchant sur ce « Cortex Iuxta », titre que l’on pourrait traduire par « proche du cerveau », à établir un rapprochement entre les ondes musicales qu’ils distillent et celles qu’éprouve notre cortex cérébral lors d’une dispute amoureuse… Fierté, ego, colère, vulnérabilité, responsabilité, douceur… voilà autant d’émotions par lesquels Awori, à grand renfort de textes introspectifs, et Twani, convoquant tous les philtres et les onguents sonores qu’il a sous le potard, vont vous faire passer avec cette graine vaporeuse et cérébrale, avec ce « Cortex Iuxta » !

Awori x Twani – “Cortex Iuxta” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Cortex Iuxta » le dernier titre de la rappeuse ougandaise Awori et du beatmaker français Twani, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.