La radieuse Soukaina Fahsi à la pointe de la nouvelle chanson marocaine

Est-ce que le Maroc est un carrefour de cultures, oui certainement, et la musique de la jeune Soukaina Fahsi retient cette diversité. Cette native d’El Jadida concilie dans sa musique, comme dans son parcours, toutes ces composantes puisées dans le riche patrimoine marocain, et même parfois au-delà.

En l’écoutant on découvre avec plaisir l’équilibre entre la musique arabo-andalouse du nord, les chakchak entêtants du Sahara, les pointes de jazz et de pop, bien sûr, les grands classiques des maqams orientaux, et des emprunts à la musique du Cap-Vert, héritage d’une participation à un festival dans l’archipel aux vents. D’ailleurs sur ce dernier point lusophone elle peut faire penser à la chanteuse égyptienne Dina El Wadidi et sa formation à la bossa-nova.

Et pour découvrir cet univers à la fois métis, et tout à fait marocain, quoi de mieux que de profiter de son dernier, et joliment mené, titre « Joudia », une chanson dédiée à sa mère, et enregistrée dans les studios de Hiba Fondation, sous la houlette d’un certain Karim Ziad, le directeur artistique du célèbre festival des musiques Gnaoua d’Essaouira.

Soukaina Fahsi – “Joudia” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Joudia » le dernier titre de la chanteuse marocaine Soukaina Fahsi, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.