Mungu Halali de Blinky Bill, un gospel d’inspiration divine

Un clavier qui vient ponctuer de ses notes chaudes une batterie, légère et enjouée, comme si elle venait introduire le prégénérique d’un film de la blacksploitation (mouture originale, pas les pastiches wakandien qu’on voit fleurir aujourd’hui). Et puis la machinerie se met en marche, la basse vient ronronner tranquillement et grassement dans les jambes et la voix grave de Blinky Bill, mais son élégante nonchalance est rapidement doublée par des chœurs de femmes, puis des solos. Des voix féminines puissantes qui vibrent, transpirent de soul et de gospel, celles de Sara et Wambura Mitaru, et de Lisa Oduor-Noah.

Voilà pour ce qui est de l’ambiance sonore de « Mungu Halali », le dernier clip de l’artiste kenyan Blinky Bill, ancien portier de l’équipée Just A Band qui, depuis peu, fait une fulgurante percée en solo, notamment avec la sortie aussi récente que remarquée de son album Everybody’s Just Winging It and Other Fly Tales, et dont est extrait le titre qui nous intéresse aujourd’hui.

Le clip de ce gospel, qui ne cache pas son inspiration toute divine, d’ailleurs le titre, « Mungu Halali » pourrait être traduit du swahili par « Dieu veille », veut quant à lui proposer de saisir l’essence même du Nairobi de Blinky Bill. Donc derrière les effets chauds et vintage de la vidéo, se cache une visite de la capitale kenyane, encadrée par Blinky Bill, ses amis, sa famille… et de la bonne musique !

Petite mention quant à l’introduction de la vidéo, ou l’on peut voir Leonard Mambo Mbotela, une légende des médias kenyans, donner sa bénédiction au dernier album de Blinky Bill (que vous pouvez d’ailleurs retrouver en cliquant ici !).

Blinky Bill – “Mungu Halali” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Mungu Halali » le dernier clip de Blinky Bill, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.