Mike Akox, le Ghanéen qui veut faire danser l’Australie

Si l’afrobeat a largement dépassé les frontières africaines, versant grooves et mélodies afro dans le creuset de la pop britannique, envahissant les beats du rap français, devenu depuis peu afro-trap, et que l’on peut, sans hésiter, citer des artistes de la diaspora africaine en Angleterre, ou aux États Unis, il est vrai que ceux-ci se font plus discrets sur l’île continent, l’Australie. Mais dans les grandes étendues australiennes, un Ghanéen, Mike Akox, a décidé de venir titiller les kangourous, et d’emmener quelques rednecks sur sa piste de danse.

Déjà auteur de quelques titres à succès, comme « Sorry », ou « Treat You Right », Mike Akox entame l’année 2018 avec un titre afrobeat dansant et langoureux, à la mélodie catchy à souhait, « Love Me ». Une nouvelle pierre de plus à l’édifice austral et sonore qu’est en train de bâtir celui qui se veut un genre de nouveau Fuse ODG australien, et qui rêverait de voir la scène afro-australienne exister sur la scène internationale aux mêmes titres que ses grandes sœurs américaines ou anglaises.

 

Mike Akox – “Love Me” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Love Me » le dernier titre de Mike Akox, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire