Live Report : DUB CAMP festival 2016 / 9 juillet 2016 / Carquefou (France)

Le Dub Camp festival # 3 vient de se tenir dans les environs de Nantes. Sur un site assez bucolique et à tendance éco friendly, ce sont pas moins de 20 000  festivaliers qui se sont donné rendez-vous pour 4 jours de solides vibrations.

Reggae, Roots, Steppa, Digital…. L’idée de cette programmation est simple : représenter le plus largement possible la culture des Sounds Systems et du Dub dans ses différentes formes et tendances. Soyons clair, on ne vient pas au Dub Camp pour des groupes live, même si la porte est ouverte à des instrumentistes venus faire des overdubs, comme à quelques gros noms (U Roy, Prince Alla, Michael Rose, …) qui viennent aussi tenir le micro pour des selecters chevronnés.

L’intérêt du festival est dans la diversité des sounds systems invités, puisqu’ au gré des 3 chapiteaux (Dance Arena), vous vous délecterez aussi bien des bonnes vibes de sounds venus de Birmingham, Leeds ou Londres (UK), d’Afrique du Sud, de Suède, du Japon, de France ou bien sur de Jamaïque.

Des pointures old school (Aba Shanti I, Jah Observer), des nouvelles têtes frenchy qui ont le vent en poupe (Stand High Patrol) et un public qui semblait être solidement ancré dans cette sound culture, ont définitivement œuvré pour que la fête et et les dance soient réussis

Des sets qui selon l’endurance ou la réaction du public dureront d’ une à deux ou trois heures, selon. Passé la barrière de minuit, on assiste à de réjouissant dubclash ou dub fi dub. Dans une même arena, deux sounds avec chacun leur sono se livre à un combat musical à base de dubplate et de productions maison. Un must pour les aficionados, qui finiront la nuit sur ce classique de la culture SoundsSystem.

Des aficionados et des nouveaux convertis, puisque le public semble revenir toujours plus nombreux au DubCamp Festival chaque année.

 

Live Report : DUB CAMP festival 2016 :

crédits texte & photos Jules Do Mar

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur Live Report : du DUB CAMP festival 2016, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire