Les modèles sud-soudanaises se mettent à nue pour leur pays

Le Soudan du Sud, le plus jeune état au monde… créé il y a un peu moins de 4 ans, mais dont le bilan est peu reluisant. Le pays est en proie aux soubresauts d’une guerre civile violente, le taux d’analphabétisation y atteint des records avec presque 80% de la population qui ne sait ni lire ni écrire… et la situation est encore plus grave pour les filles…

C’est face à ce triste constat que la mannequin sud-soudanaise Mari Malek, qui officie également comme DJ sous le nom de Stiletto, a décidé de créer l’association Stand4Education (vous pouvez d’ailleurs aller faire un tour sur leur site… et, pourquoi pas, les aider), dans le but de rassembler des fonds pour aider à améliorer le système éducatif au Soudan du Sud, et contribuer à l’émancipation des femmes ; c’est dans cette optique, et pour donner une voix et un visage, aux enfants et aux femmes de ce jeune pays, que Mari Malek a rassemblé autour d’elle d’autres modèles d’origine sud-soudanaise.

Les histoires de ces femmes d’ailleurs se ressemblent souvent, nées au Soudan, ou de parents soudanais réfugiés dans les pays alentours, elles ont du fuir leurs pays, et les ravages de la guerre ; mais, ont par la suite eu la chance de faire des études avant de s’engager dans le mannequinat ; comme Mari Agory, diplômée de santé publique ; ou Kuoth Weil qui a un diplôme de psychologie, et est également avocate au Soudan du Sud, citons également la journaliste, modèle et activiste Michelle Gee…

Elles ont posé sous l’objectif du célèbre photographe de mode Cliff Watts ; et les clichés de cette série intitulée “Roots Of South Sudan” ont été mis en vente, aux enchères, ce vendredi 13 février, ouverture de la Fashion Week.

 

 

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur « Stand4Education » l’association de la mannequin sud-soudanaise Mari Malek, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.