Le renouveau de la soul africaine avec Y’Akoto

Né en Allemagne, élevé au Ghana, puis, en suivant le mouvement de son père musicien professionnel de highlife, elle voyage ; Tchad, Cameroun, Togo, France… C’est durant cette enfance cosmopolite, entre les routes et les scènes de son père, que Y’Akoto se forge son identité musicale, forte et pluriculturelle ; un style qu’elle définit comme « soul seeking », une soul moderne et africaine, qui cherche à toucher l’âme, quitte à s’affranchir des normes du genre, et à empiéter sur d’autres registres musicaux (trip-hop, afropop, pop…). Une enfance, un parcours, une conception de la musique…. mais Y’Akoto c’est avant tout une voix exceptionnelle, puissante, grave, sensible ; que certains aiment à comparer à celle de Nina Simone.

En pleine préparation de son imminente tournée européenne, Y’Akoto vient dévoiler le visuel de « Tobo Darling », un titre qui signifie en langue twi (langue de l’ethnie Ashanti au Ghana), « se détendre », « relaxer », et qui est issus de son précédent album, le très bon Moody Blues. Un clip réalisé dans une ambiance de salon de coiffure rétro, pour un titre qui parle des hommes qui disparaissent et de la manière d’appréhender l’attente qui s’en suit.

« Tobo Darling », un titre à écouter sans réserve, comme tout le reste de l’œuvre de Y’Akoto d’ailleurs !!

 

Y’Akoto – “Tobo Darling” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Tobo Darling » le dernier clip de Y’Akoto, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire