La Cover : De Cheikh Imam à Maryam Saleh, Giscard fait chanter

Qu’elle soit fidèle, de qualité, décalée, amusante, tordue, surpassant l’original, professionnelle ou amatrice, on s’intéresse, tous les mardis, aux reprises dans toutes ses formes ; et aujourd’hui, notre intérêt se porte sur un classique de la musique satirique, “Valéry Giscard d’Estaing” de Cheikh Imam et Ahmed Fouad Negm, repris par Maryam Saleh et Zeid Hamdan.

Il ya des chefs d’État qui ont le don de susciter l’espoir, et l’engouement des peuples parfois bien au-delà des frontières de leur pays, ainsi bien sûr l’on pourra parler de Mandela, et Sankara, mais aussi de Obama qui a vu, après son élection, son nom s’afficher sur bon nombre d’échoppes et pagnes en Afrique, ou encore de Donald Trump dont l’effigie rêve de trôner à côté de celle de Hitler chez beaucoup de néonazis, et son portrait d’orner les bureaux de nombreux grands patrons. Mais celui qui nous intéresse aujourd’hui c’est un Français, un certain Valery Giscard d’Estaing dont l’élection en 1974 a, elle aussi, suscité une vague d’espoir en Afrique et dans le monde arabe… une vague dont ce moque délicieusement Cheikh Imam !

Cheikh Imam c’est un personnage emblématique de la scène underground égyptienne, Imam Issa c’était un cheikh aveugle qui composait et interprétait des chants religieux en s’accompagnant de son oud, puis il a rencontré le poète protestataire Ahmed Fouad Negm, et ils ont formé un duo mémorable qui durant trois décennies critiquera, dénoncera, et se moquera des travers du pouvoir égyptien. Une posture qui mènera les deux artistes de la prison, au théâtre des amandiers à Nanterre (France), et qui fera de leurs cassettes des œuvres interdites en Égypte, autant que des trésors de la contrebande !

Aujourd’hui, c’est au tour de Maryam Saleh, le fer-de-lance de la scène alternative égyptienne (qui triomphe d’ailleurs au côté de Maurice Louca, et Tamer Abu Ghazaleh avec leur dernier album #Lekhfa), et son camarade libanais Zeid Hamdan, le héraut de l’electro-underground de Beyrouth, de marcher dans les pas du duo égyptien et de rendre hommage à ses œuvres avec cette reprise de « Valéry Giscard d’Estaing », et un album Halawella. Il faut dire que Maryam Saleh avait de quoi être inspiré par le vieil aveugle, déjà il fut un ami de sa famille qui l’a vu grandir, et de plus elle a eu l’idée de reprendre cette chanson sur Giscard lorsqu’elle était en France en 2012 au moment de l’élection présidentielle.

 

Maryam Saleh et Zeid Hamdan – “Valéry Giscard d’Estaing”

 

Cheikh Imam et Ahmed Fouad Negm – “Valéry Giscard d’Estaing”

 

Si vous avez apprécié cette Cover du Mardi sur la reprise de « Valéry Giscard d’Estaing » de Cheikh Imam et Ahmed Fouad Negm, par Maryam Saleh et Zeid Hamdan, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.