Juls étend la banlieue londonienne jusqu’à un Soweto Blues électronique

Juls, le producteur ghanéen qui a établi sa résidence principale depuis de nombreuses années à Londres, et qui s’emploie depuis à tisser des connexions entres l’Afrique, en tout cas l’Afrique de l’Ouest, et la capitale britannique, est de retour d’un voyage en Afrique du Sud. Et il n’est pas revenu les mains vides, mais avec un titre qui prend une saveur exotique dans l’œuvre du beatmaker, et pour cause elle s’envole jusqu’à la périphérie de Johannesburg pour marcher dans les traces d’un « Soweto Blues » aux accents… électroniques !

Pour ce « Soweto Blues » qui diffère en tout point de celui de Makeba et Masekela, Juls convoque une puissante instru house, dans une mouture sud-africaine, bien sûr, verse un brin des très en vogue vapeurs de l’amapiano, et conçoit un joli écrin musical pour y inviter la soul de deux femmes dans le vent, deux artistes de talents, la prometteuse Jaz Karis qui secoue en ce moment le sud de Londres, et celle qu’on ne présente plus, la diva de la house sud-africaine, Busiswa !

De plus les accents entêtants de ce nouveau titre débarquent également sur nos écrans avec un joli visuel signé par Nigel Stöckl, qui n’est nul autre que le directeur créatif attitré de DJ Maphorisa.

Juls ft. Busiswa & Jaz Karis – “Soweto Blues” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Soweto Blues » le dernier titre de Juls, Busiswa et Jaz Karis, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Juls étend la banlieue londonienne jusqu’à un Soweto Blues électronique »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.