Irruption, Rythmes et Botanique, le retour à la musique de Gaël Faye

Si la dernière escapade littéraire de Gaël Faye fut de courte durée, elle n’en fut pas moins brillante et justement couronnée de succès ! Son premier roman, Petit Pays, qui, avec beaucoup de poésie, et de finesse, retrace l’enfance du jeune Gaby dans un Burundi vacillant au bord du gouffre de la guerre, a remporté de nombreux prix, dont le Goncourt des Lycéens.

Aujourd’hui, l’artiste franco-rwandais revient à la musique avec l’annonce d’un nouvel EP, Rythmes et Botanique, attendu pour le 14 avril, et dont, déjà, les premiers échos parviennent à nos oreilles, comme à nos yeux, avec le clip du titre “Irruption”.

Sur ce nouveau titre, la douce nostalgie de l’enfance, et les paysages de sons et d’odeurs du Burundi de Gaby s’envolent pour laisser place à une France bouillonnante, qui ne demande qu’à exploser. “Irruption” est un instantané, un croquis sonore qui,  en 3 minutes 24, dépeint avec brio les frustrations qui cisaillent un pays. Le ton est donné, c’est du rap incisif et intelligent, qui arrive à concilier un flow qui plaira aux puristes du genre, avec des textes finement ouvragés, et une excellente instrumentale bordée d’électronique (concoctée par Guillaume Poncelet, et Blanka).

Autre écho réjouissant de ce Rythmes et Botanique, c’est la présence dans les 5 titres qui le composent, de la très belle chanson “Paris Métèque”, que Gaël Faye avait déjà interprété dans le cadre du Paris Studio 500,  une rencontre ciné-musicale autours de Paris organisé par le Forum des Images.

 

Gaël Faye – “Irruption” :

 

Tracklist de Rythmes et Botanique :

1. Tôt le matin
2. Solstice (feat. Saul Williams)
3. Irruption
4. Paris métèque
5. À trop courrir

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Irruption » le dernier clip de Gaël Faye, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire