La Ibibio Sound Machine se remet en marche avec Doko Mien

Doko Mien. Une nouvelle année commence, et la machine à beat Ibibio Sound Machine se remet en marche. Elle cahote doucement, grince, crachote, étire ses rouages, retends ses peaux, et ses cordes. Et, voilà, ça y est, son tourbillon afrodisco est déjà prêt à nous avaler, à nous broyer, nous propulser dans un monde peuplé de courbes sonores et de grooves, d’afrobeat et d’électroniques.

Cette pulsation sonique verte et bleue qui, tel un sonar se guide avec les écueils de la voix puissante de l’énergique leadeuse du groupe, la chanteuse nigériane Eno Williams, vient se briser sur nos hanches, imprimant ainsi à celles-ci un irrésistible mouvement. Quelques secondes plus tard, c’est tout le corps, les épaules, les pieds, les mains, le cou, le bassin, les doigts… qui rentrent dans la danse, et découpent ces mouvements dans une saccade rythmique effrénée.

La Ibibio Sound Machine se remet en marche et annonce un nouvel album, qui doit paraitre fin mars chez Merge Records. Ce nouvel opus, qui vient succéder au très bon Uyai, s’intitulera Doko Mien, et l’on peut dès à présent en découvrir un premier extrait avec le titre qui donne son nom à l’album « Tell Me (Doko Mien) ».

Ibibio Sound Machine – “Tell Me (Doko Mien)” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Tell Me (Doko Mien) » le dernier titre de l’Ibibio Sound Machine, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.