L’heure du troisième album de Oum c’est Daba

La chanteuse marocaine Oum continue de filer droit vers son but, qui aujourd’hui prend la forme de la sortie prochaine de son troisième album éponyme, emmenant dans son sillon des ribambelles d’auditeurs ravis. Car, il faut dire que cette dernière ne s’embarrasse pas tellement des critiques, des conventions ou des modes, elle fait ce dont elle a envie ! Et il se trouve que cette envie, album après album, prends la forme d’une musique raffinée, qui saute de la culture arabe à la culture sahraouie, qui plonge vers la soul, escalade une pointe de jazz, et ce toujours avec ce raffinement marocain si appréciable.

Ce qui est sur c’est que ce nouvel opus, qu’elle tease avec la sortie d’un premier single, « Daba », que l’on peut traduire du marocain par « maintenant », risque fort de ne pas plaire aux aficionados de jazz pur et dur qui souffriront de ne pas y retrouver assez de passes alambiquées et de solos stridents, il ne plaira pas non plus aux amateurs de son Sahraoui qui risquent fort de ne pas le trouver assez sonnant et trébuchant, ah, ça, il ne plaira pas non plus aux fins connaisseurs des maqams orientaux qui risquent eux de trouver les chkachak trop vulgaires… Mais, entre tous ces caprices de puristes, nous autres, amateurs de bonne musique, auditeurs non sectaires, chalands mélomanes, public friand de fusion et de mélange, nous autres donc, on y trouvera notre compte et on se laissera cueillir volontiers par le charme vocal de Oum, et par les jolies mélodies de ce « Daba » prometteur !

Et au-delà de la forme, le message de ce « Daba », c’est, dans un monde qui va à toute allure, un appel à prendre son temps et à profiter du moment présent, du « maintenant » !

Oum – “Daba” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Daba » le dernier clip de l’artiste marocaine Oum, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.