Et pendant ce temps dans le reste du monde #88

Tandis que nous traitons sur Djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les actualités musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulée « Et pendant ce temps dans le reste du monde » nous vous proposons un bref résumé de ce qui nous a plu cette semaine !!

Rubblebucket “Lemonade” || USA

Il ne faut pas dire : Fontaine, je ne boirai pas de ta limonade… Par contre, l’on peut dire que Sun Machine, le nouvel album d’un duo américain appelé Rubblebucket, risque fort de faire date dans l’histoire de la pop américaine. Et pour cause, cet LP, attendu à la fin aout sur le label Grand Jury Music, est en réalité la mise en scène musicale de la rupture du duo… oui effectivement c’est plutôt tragique. Mais il faut dire que la fin de ce couple à la vie fait renaitre plus que jamais le duo à la scène, et tout l’album, à commencer par le fabuleux extrait qui a causé ce si mauvais jeu de mots au début de ces quelques lignes, et que vous retrouverez ci-dessous, « Lemonade », est un véritable régal sonore !

 

Tolliver “I Gotchu” || USA

Quand Tolliver a quitté les faubourgs malfamés de son Chicago natal pour se rendre dans la cité des anges à la poursuite de ses rêves et du soleil, il s’est retrouvé, comme beaucoup d’apprenties starlette du Midwest, piégé dans… l’industrie du porno ! Mais comme Tolliver n’est pas une jolie blonde à l’air naïf et à la forte poitrine, le piège s’est refermé de l’autre côté de l’écran faisant de lui un éditeur de film pornographique mormon… chacun ses gouts, ce n’est pas à nous de juger. Mais quoi qu’il en soit de son travail alimentaire, Tolliver a poursuivi malgré toute cette adversité mammaire ses rêves, et là on parle de musique, et même on parle de soul ! De la soul qui transpire toute la lubricité ingurgitée dans son travail, une soul lascive et enivrante, une soul et une voix qui en fait même oublier que dans I Gotchu, un titre extrait de son dernier et brillant EP Rites, il nous parle du mariage raté de son frère !

 

Iuliano “Comfortable Lies” || Italie

Titre avant coureur de Hidden Root, le premier EP de l’artiste italien Iuliano (un globetrotteur mélomane et musicien qu’on a vu ici et là tantôt être à la tête d’un petit label en Malaisie, tantôt travailler comme producteur en Thaïlande), « Comfortable Lies » est un peu à l’image de son créateur… un OVNI ! Entrelacement singulier de groove, de guitare, et de voix susurrantes, ce titre tisse un univers complexe et captivant. On a qu’une hâte c’est d’en découvrir un peu plus de ce Hiden Root !

 

Nightseason “Strangers” || USA

Si l’album de Rubblebucket dont nous vous parlions un peu plus haut est l’histoire d’une rupture, celui du duo américain Nightseason est celui d’une rencontre ! Une rencontre entre un batteur et producteur, Patrick Zeinali, et le chanteur Jordan Caiola. Et quoi de mieux que le bien nommé « Strangers », pour célébrer cette rencontre et la sortie prochaine de leur premier EP.

 

Àbáse “Skeme Goes All City” || Hongrie

On clôture cette sélection de ce qui nous a plu dans le reste du monde avec le producteur et pianiste hongrois Szabolcs Bognar, qui délaisse pour un temps son groupe d’afrobeat The Mabon Dawud Republic, pour lancer un nouveau projet Àbáse. Un projet qui nous plonge dans une spirale ou se mêle jazz et graffiti new-yorkais des origines, et pour cause leur premier titre « Skeme Goes All City » rend hommage à un pionner du genre, le grapheur Skeme.

 

…n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.