Et pendant ce temps dans le reste du monde #72

Tandis que nous traitons sur Djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les actualités musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulée « Et pendant ce temps dans le reste du monde » nous vous proposons un bref résumé de ce qui nous a plu cette semaine !!

Caiine « Fools Weep » || UK

On commence cette sélection de ce qui nous a plus dans le reste du monde avec une belle voix, peut-être même l’une des plus belles qui nous ait été donné d’entendre en ce début d’année 2018, celle de Caiine. La jeune chanteuse britannique, âgée de seulement 19 ans, nous a séduits avec son titre « Fools Weep » et sa voix posée qui évoque les plus grandes du genre, Tracy Chapman, Billie Holiday, ou encore Nina Simone.

 

Moorea Masa « I Can’t Tell » || USA

Si le registre est différent, la voix est belle, là aussi. Ce « là » c’est « I Can’t Tell » le premier single issu du nouvel album de la chanteuse américaine Moorea Masa. Une ode à la puissance sensuelle de l’amour ! Rien que ça !

 

Lilou & John « Via Dolorosa » || Suède

Ovni sonore dans la campagne suédoise, Lilou & John sont difficilement saisissables. Ils passent de la punk à la folk en un éclair, vous font rire avec un clip absurde, avant de vous saisir avec une intensité vocale grave et profonde. Une alternance entre le léger et le dramatique qui s’incarne à merveille dans leur titre « Via Dolorosa », inspirée par les rythmes des Balkans.

 

Daytona Starsky « Space Boy » || Hollande

À la croisée entre l’électro psychédélique, la trance et le hip-hop, Daytona Starsky est vraiment l’artiste hollandais qu’il faut suivre ces jours-ci. Officiant depuis Brooklyn, le jeune artiste de 22 ans s’apprête à dévoiler son futur EP Moon, dont on peut dès à présent découvrir un extrait avec le clip de « Space Boy ».

 

Orouni « Kalimbalism ft. Emma Broughton » || France

Le musicien globetrotteur français Orouni avait dévoré des cavaquinho protuguaises, des kalimbas sud-africains, des balafons maliens, ou encore des charango péruviens, avant de les regurgiter avec brio sur son précédent album Grand Tour (dévoilé à l’issue d’un grand voyage autour du monde de plus d’un an). Il est de retour avec un délicieux nouvel EP, Somewhere In Dreamland, concocté en compagnie de la chanteuse franco-britannique Emma Broughton. Un voyage outre-Manche qui vient apporter un nouveau regard à des titres issus de Grand Tour, comme le très doux “Kalimbalism” qui surfe sur les lamelles du piano à doigts sud-africains.

 

Mahalia « Proud of Me ft. Little Simz » || UK

Après le succès énorme de son premier single, « Sober », la chanteuse anglaise Mahalia (… Burkmar, pas Jackson) est de retour avec un nouveau titre qui supporte à merveille la comparaison, « Proud Of Me ». Et à l’occasion de ce fabuleux cocktail de soul de RnB et de hip-hop, la jeune Mahalia collabore avec la très en vogue rappeuse, Little Simz !

 

Dear Ornette « Honesty » || Italie

On clôture cette sélection de ce qui nous a plus dans le reste du monde, en prenant la direction de l’Italie, où le groupe Dear Ornette produit un jazz-rock psychédélique et instrumental. On écoute le titre « Honesty », issus de leur New EP, qui jusqu’à aujourd’hui cherche un label où loger… avis aux amateurs !

 

…n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.