Et pendant ce temps dans le reste du monde #42

Tandis que nous traitons sur Djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les actualités musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulée « Et pendant ce temps dans le reste du monde » nous vous proposons un bref résumé de ce qui nous a plu cette semaine !!

Kyle Bent “The Conscience” || USA

Le jeune prodige du hip-hop made in Boston, Kyle Bent, est, du haut de ses 19 ans, déjà de retour avec Complex Simplicity, un second album studio, à paraitre chez Made in the Shade Records. On en découvre un premier extrait, le titre “The Conscience” et sa lente et mature progression, oscillant entre trap et hip-hop.

 

Amanda Delara “Paper Paper” || Norvège

Changement radical de style et de contrées avec la chanteuse norvégienne Amanda Delara qui remporte un franc succès avec son premier single “Paper Paper”. Elle s’est fait connaitre du grand public grâce au tremplin des Red Bull Selection et a su séduire le public avec un pop électronique guidée son grain de voix chaud et un brin torturé, contrastant agréablement avec les hymnes eurodance, un peu cheap, auxquels nous ont trop souvent habitué les pays nordiques.

 

Caleido Club “The Last Days of Jazz” || Allemagne

Fleuron du jazz-pop allemand de Saarbrücken, le Caleido Club, emmené par sa charismatique chanteuse Annika Jonsson, nous font découvrir, à la veille de la sortie de leur premier album, Space, un clip animé complétement barré, peuplé de jazzman rockstar cassant des bouches à tout vas, “The Last Day of Jazz”.

 

The ThreeFiveSevens “She’s Gonna Run” || USA

Puisque sur le précédent titre les postures de rockstars étaient trustées par des jazzmen allemands, autant rétablir l’équilibre en écoutant du rock, pur, efficace, froid et sans concession, celui de “She’s Gonna Run” le dernier titre de The ThreeFiveSevens, le nouveau groupe qui secoue l’Illinois !!

 

The New Coast “Slow Down” || UK

Le duo britannique The New Coast, dessine le tracé de leur nouvelle cote quelque part entre leur british touch, et le savoir faire musical qui s’ensuit et l’Amérique du cinéma et de la pop culture qui leur sied tant !!

 

Tristan Eckerson “Oregon” || US

Marchand dans les traces du trait maitrisé psychedelisme de Pink Floyd, ou du classique minimaliste de Philip Glass, l’artiste et producteur américain Tristan Eckerson rempli le vide et nous enveloppe avec des ambiances pleines et spatial, comme sur son dernier titre, “Oregon”.

 

…n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook !

 

Laisser un commentaire