Entre or et argent, Pheeyownah joue les alchimistes

« Silver » et « Gold », voilà les noms des deux derniers singles de l’artiste suédoise ougandaise Pheeyownah, deux titres pour nous teaser, et nous emmener à la sortie de son album qui s’appellera, devinez, SILVER ! Deux titres sur lesquels la chanteuse nordique s’amuse à jouer les alchimistes, et à transmuter, dans une aura de mystère, des sons en métaux précieux, et des métaux en sons précieux !

Sur l’un comme sur l’autre, Pheeyownah, Feyona Naluzzi de son vrai nom, fait nager sa voix en eaux troubles, slalome entre les pulsations presque cardiaques des basses, plonge sous des nappes de synthés érigées en houle vaporeuse, s’amuse de grooves discrets, et s’envole dans d’autres sphères, aux confins d’un RnB électronique et spatial, emmenant son auditeur avec elle.

Celle qui pourtant a connu une ascension rapide dans les milieux culturels suédois, notamment avec sa compagnie de danse JUCK, dont l’action a ouvert des débats sur le féminisme, le genre, l’origine, ou encore la sexualité, s’ouvre aussi sur cet album, SILVER, qui ne saurait tarder à voir le jour chez Labrador Records, a des sujets plus personnels, le doute, le manque de confiance en soi, la vulnérabilité.

Pheeyownah – “Silver” :

Pheeyownah – “Gold” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Silver » et « Gold » les derniers singles de la chanteuse suédoise ougandaise Pheeyownah, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.