Biga Yut emmène le dancehall ougandais à un autre niveau, walah !

Avec Walah, son dernier opus qui vient de paraître chez l’incontournable label ougandais en matière de bruits et d’expérimentations électroniques échappés des forêts d’Afrique Centrale ou d’ailleurs, Hakuna Kulala, l’artiste ougandais Biga Yut vient noyer son flow boueux dans les productions électriques et industrielles du français Debmaster.

Deux titres, « Walah » et « Nu13 » qui rivalise de flow à la linéarité inquiétante, de dancehall qui bouillonne sur un feu électronique… En fait, oui c’est ça ! sur Walah, Debmaster et Biga Yut capture un peu de l’ambiance d’un soundsystem imaginaire érigée au plein cœur de la forêt tropicale, où le bruissement lancinant de la nature vient se frotter à l’âpreté des machines et d’un flow abrasif, un soundsystem dont les synthés sont écrasés par une canopée de bruits, de distorsion et de loops sauvages, un soundsystem dont les basses ont envie de partir faire une rave exotique et hardcore…

Un EP intense et sauvage, mais auquel on fera tout de même un reproche… sa brièveté ! Walah !

Biga Yut – Walah :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Walah » le dernier EP de l’artiste ougandais Biga Yut, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.