Gueules de bois et retour de casquette, les Bang Babbelas de Jack Parow

En ce début de saison estivale dans l’hémisphère austral, l’ambassadeur du bon temps made in South Africa, le chapelier fou de visières, la mèche grasse sur l’arc-en-ciel, le corsaire dans le zef, le plus punk des rappeurs afrikaners, Jack Parow, revient avec un nouveau clip, ses bacchantes tombantes, et son flow bandant… c’est « Bang Babbbelas » !

Sur ce titre issu de son dernier album Afrika 4 Begginers, le rappeur sud-africain tient à célébrer l’arrivée de l’été (austral), cette saison bénie des dieux, des aubergistes, cavistes, et autres vendeur de spiritueux, où les températures remontantes, et les journées s’allongeant, et où certains d’entre nous aiment à se laisser aller a quelques beuveries mémorables, dont seuls les étoiles et les oiseaux du matin seront témoins… bon peut être aussi le pauvre cousin Frans, oui celui qui a arrêté de boire, que vous aurez taquiné toute la nuit avec parfois une pique de méchanceté, et la porte de la voisine sur laquelle vous avez vomi de bon matin !

Car voilà, et c’est peut-être là le sujet principal de ce « Bang Babbelas », la fête et les beuveries peuvent être plaisantes, mais attention au retour de bâton, ou plutôt au retour de casquette, la gueule de bois ! souvenez-vous ces matins horribles où le moindre son résonne dans votre crâne, comme une partie de bowling auditif, où votre équilibre vous tire systématiquement vers la position horizontale… C’est donc une mise en garde réalisée avec beaucoup d’humour, et enrobée des images de Jaco S. Venter, que vous retrouverez dans ce clip de Jack Parow, « Bang Babbelas » !

 

Jack Parow – “Bang Babbelas” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Bang Babbelas » le dernier clip de l’artiste sud-africain Jack Parow, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.